À Cor(rèze) et à cri

Assister à un concert de San Salvador, c'est un peu comme participer à une cérémonie chamanique (les breuvages hallucinatoires en moins)… Menée par 6 voix, La grande folie vous entraîne dans un moment d'énergie pure, rythmé par les percussions et les claquements de mains, dans une danse viscérale, libre et impertinente. Preuve que le privilège de la tradition revisitée n'est pas réservé aux Bretons, le sextet corrézien s'empare des chants du Massif central pour en proposer une version polyphonique moderne - assemblage détonnant de folklore et de punk rock - et totalement habitée. Et s'il chante surtout en occitan, c'est moins par revendication que pour y puiser une musicalité collective, presque universelle. Impossible de ne pas y succomber, corps et âme.

On en parle !

Le Monde

« Un groupe dont l’énergie sur scène frappe très fort. »

France Info Culture

« Un son et une identité inclassables entre folk occitane et rock chamanique. »

La Vie

« Fantasque et guerrière, leur verve galvanise. »



Revue de presse 

Revue de presse

Distribution


Ça pourrait vous intéresser...